F.C. Fontaines

DRAME DE FURIANI.... 20 ANS APRES

2 Mai 2012, 17:12pm

Publié par Fc2fontaines

Le 05 mai prochain, il y aura 20 ans, jour pour jour, que ce qui devait être une fête pour le football et la Corse s’est transformé en un horrible cauchemar. Dans un vacarme effroyable, une tribune cédait sous le poids des spectateurs venus assister à une superbe ½ finale de Coupe de France BASTIA // MARSEILLE faisant de nombreuses victimes et des centaines de blessés dont certains portent, encore aujourd’hui, le douloureux souvenir dans leur chair ou dans leur tête.

 

Sensible au message de la Ligue de Corse, le District du Rhône s’associera naturellement à la commémoration de cette tragique journée.

 

LE WEEK-END DES 04/05 ET 06 MAI TOUS LES MATCHS DE TOUTES LES EQUIPES DE TOUS LES CLUBS DU DISTRICT MARQUERONT UNE MINUTE DE SILENCE AVANT LE COUP D’ENVOI.

 

Tous les matchs sont concernés, même les matchs des plus jeunes, en prenant la peine bien sûr de leur expliquer (car ils n’ont pas vécu l’évènement) par l’entremise de leur dirigeant, de leur éducateur, de l’arbitre… ce qui s’est passé ce jour-là : pourquoi, l’incompétence, l’inconscience, la cupidité de quelques uns ont provoqué un tel drame pourquoi, quel que soit l’enjeu, rien ne justifie que l’on s’affranchisse des règles élémentaires de sécurité bref pourquoi dans le football comme dans les autres sports, le jeu doit primer sur l’enjeu.

 

Pour les clubs qui accueillent des plateaux le 05 mai 2012 (Journée U7 / U11 / U13), vous trouverez ci-dessous une procédure-type et un texte support à lire aux enfants.

 

Procédure-type :

Au début du plateau ou de la rencontre pour les U13, réunir tous les enfants avec les éducateurs sur un même terrain, les faire s’asseoir et demander à une personne du club accueillant (dirigeant, éducateur…) de leur lire le texte ci-dessous.

 

Texte support :

« Le 05 mai 1992 avait lieu la ½ finale de la Coupe de France entre BASTIA et MARSEILLE. Une tribune provisoire de 10 000 places est montée afin d’accueillir tous les spectateurs. Cette construction a été faite tellement rapidement et sans tenir compte de toutes les règles de sécurité que, à quelques minutes du coup d’envoi, la partie haute de la tribune s’effondre sous le poids de tous les spectateurs.

Le bilan est de 18 morts et plus de 2 300 blessés.

20 ans après ce drame et afin de rendre hommage à toutes ces personnes qui ont été blessées ou qui ont perdu la vie durant cette catastrophe juste parce qu’elles sont venues voir un match, nous allons faire une minute de silence. »

 

Nous comptons sur vous tous, officiels, dirigeants, joueurs, spectateurs… pour rendre un digne hommage à ceux qui ce jour-là n’ont eu qu’un tort : vouloir assister à un beau match de football.

 

Merci d’avance.

 

District du Rhône 3